Nocturama

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents. Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale. Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux. Ils convergent vers un même point, un grand magasin, au moment où il ferme ses portes. La nuit commence.


France / 2016 / 2H10

FICHE TECHNIQUE

RÉALISATION Bertrand Bonello
SCÉNARIO Bertrand Bonello
PHOTOGRAPHIE Léo Hinstin
MONTAGE Fabrice Rouaud, Nicolas Moreau, Andreas Hildebrandt
SON Nicolas Cantin
PRODUCTION Edouard Weil et Alice Girard (Rectangle Productions)
DISTRIBUTION Wild Bunch Distribution

INTERPRÉTATION PRINCIPALE

Finnegan Oldfield (David)
Vincent Rottiers (Greg)
Hamza Meziani (Yacine)
Rabah Nait Oufella (Omar)
Manal Issa (Sabrina)
Martin Guyot (André)
Jamil Mc Craven (Mika)

DIFFUSION
le samedi 17 à 21:00, Normandie 1 & 2
voir la grille de programmation

Ce film est diffusé dans la section Ciné Swann
voir tous les films de la section Ciné Swann

Bertrand Bonello

Musicien de formation, Bertrand Bonello décide de se consacrer au cinéma et réalise plusieurs courts métrages dont Qui je suis en 2006 d’après Pier Paolo Pasolini.
Son premier long métrage Quelque chose d’organique est présenté en section Panorama du festival de Berlin en 1998. Il réalise ensuite Le Pornographe en 2001 avec Jean-Pierre Léaud, puis Tiresia, présenté en compétition à Cannes en 2003. Après un passage à la Quinzaine des réalisateurs en 2008 pour le film De la guerre, Bertrand Bonello retrouve les honneurs de la compétition cannoise en 2011 où il présente L’Apollonide : souvenir de la maison close, chronique de la vie d’une maison close à la fin du XIXe siècle. Son film suivant Saint Laurent, biopic consacré au grand couturier français, lui vaut un succès public et de nombreuses nominations aux César. Il revient en 2016 avec Nocturama présenté en compétition du Festival de San Sebastian.


FILMOGRAPHIE
2016 Nocturama
2014 Saint Laurent
2012 Ingrid Caven, musique et voix
2011 L’Apollonide – souvenirs de la maison close
2008 De la guerre
2005 Cindy, The doll is mine
2003 Tiresia
2001 Le Pornographe
1998 Quelque chose d’organique