Django

À Paris en 1943 sous l’Occupation, le musicien Django Reinhardt est au sommet de son art. Guitariste génial et insouciant, au swing aérien, il triomphe dans les grandes salles de spectacle alors qu’en Europe ses frères Tsiganes sont persécutés.
Ses affaires se gâtent lorsque la propagande nazie veut l’envoyer jouer en Allemagne pour une série de concerts…


France / 2017 / 1H55

FICHE TECHNIQUE

RÉALISATION Étienne Comar
SCÉNARIO Étienne Comar & Alexis Salatko
PHOTOGRAPHIE Christophe Beaucarne (AFC SBC)
MONTAGE Monica Coleman
SON Cyril Moisson, Vincent Guillon et Stéphane Thiebault
PRODUCTION Arches Films, Curiosa Films et Moana Films
DISTRIBUTION Pathé Distribution

INTERPRÉTATION PRINCIPALE

Reda Kateb (Django Reinhardt)
Cécile de France (Louise de Clerk)
Beata Palya (Naguine Reinhardt)
Bimbam Merstein (Negros Reinhardt)
Gabriel Mirété (La Plume)
Vincent Frade (Tam Tam)

DIFFUSION
le samedi 17 à 21:00, Cinéma Le Drakkar
voir la grille de programmation

Ce film est diffusé dans la section Ciné Swann
voir tous les films de la section Ciné Swann

Étienne Comar

Diplômé de La Fémis en 1992, il débute à la production chez Erato Films sur Boris Godounov d’Andrzej Zulawski et Van Gogh de Maurice Pialat.
Il se lance ensuite dans l’aventure de la production indépendante avec la société Playtime, puis s’associe avec Vendôme Production. Il produit une quinzaine de longs métrages dont 24 heures de la vie d’une femme de Laurent Bouhnik, Mektoub et Ali Zaoua de Nabil Ayouch, Papa de Maurice Barthélémy ou encore Du jour au lendemain et Les Femmes du 6e étage de Philippe Le Guay.
À partir de 2009, il travaille sur plusieurs films en tant que scénariste et producteur via sa société Arches films : Des hommes et des dieux et La Rançon de la gloire de Xavier Beauvois, Les Saveurs du palais de Christian Vincent, Mon Roi de Maïwenn… En 2014, il coproduit Timbuktu d’Abderrahmane Sissako puis en 2015 il co-écrit Gauguin d’Edouard Deluc avec Vincent Cassel qui sortira en septembre 2017.
En 2016, il réalise son premier film Django qui fait l’ouverture de la 67e Berlinale.


FILMOGRAPHIE RÉALISATEUR
2017 Django