Éducation à l'image

Afin de sensibiliser et éduquer les plus jeunes à la création cinématographique, le Festival accueille plus de 800 élèves chaque année ! De nouveaux établissements sont sollicités tous les ans afin d’élargir le champs d’action du Festival et ses partenaires tels que les distributeurs et les producteurs.

Une programmation spécifique est mise en place pour les différents niveaux scolaires, de la maternelle au lycée et tous assistent comme des grands, parfois pour la première fois, aux séances concoctées pour eux.
Les plus petits découvrent des films d’animation adaptés à leur âge et des dossiers pédagogiques sont fournis aux enseignants afin qu’ils puissent travailler en amont avec leurs élèves.
Les collégiens et lycéens participent aux projections de films issus de la programmation du Festival et rencontrent les réalisateurs, acteurs, compositeurs des films pour un échange à la suite de chaque film. Le choix des séances est étudié afin que les enseignants puissent établir des passerelles entre les expériences cinématographiques des élèves et le travail en classe.

Depuis 11 ans déjà et grâce au soutien de la Région Normandie, le Festival organise le Prix de la Jeunesse. 6 lycéens, venus de toute la Région, sont invités chaque année à suivre la compétition des longs métrages, au même titre que le Grand Jury. Ils donnent ainsi une voix à la jeunesse en décernant le Prix de la Jeunesse lors de la Cérémonie des Swann d’Or.

Pour l’édition 2016, le Festival a présenté :

Maternelles

Sametka de Zdenek Miler

Primaires

CP-CE1-CE2 :
Le Voyage de Tom Pouce de Břetislav Pojar
CM1-CM2 :
Le Prophète de Roger Allers

Collégiens

Banana d’Andrea Jublin
Ma révolution de Ramzi ben Sliman

Ainsi que des courts métrages musicaux:
H recherche F de Marina Moshkova,
D’ombres et d’ailes… de Elice Meng et Eleonora Marinoni ;
Amore d’Inverno de Isabel Herguera

Lycéens

Le professeur de violon de Sérgio Machado
Love and Friendship de Whit Stillman
Foutaises de Jean-Pierre Jeunet.
La jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach, d’après l’oeuvre des frères Grimm.

Rencontre avec le réalisateur Nicolas Engel et le compositeur Alexandre Chatelard, autour de la création du film:
le géant d'Odessa