RAHMATOU KEÏTA

AUTEURE, SCÉNARISTE, RÉALISATRICE

Née au Niger, Rahmatou Keïta a poursuivi ses études de philosophie et de linguistique à Paris. Elle commence une carrière de journaliste, avant de découvrir sa passion : le cinéma. Elle réalise plusieurs courts métrages, puis une série intitulée Femmes d’Afrique. Son premier long métrage Al’lèèssi... deviendra le premier documentaire africain en sélection officielle au Festival de Cannes où elle reçoit le « Sojourner Truth Award », avant un succès artistique confirmé dans les plus prestigieux festivals du monde pour ce film relatant les débuts du cinéma africain. En 2016, elle réalise son premier long métrage de fiction The wedding ring, qui est sélectionné par le Niger pour représenter le pays dans la catégorie meilleur film en langue étrangère aux Oscars 2019 – une première pour le Niger.
En 2018, elle a fait partie des 82 femmes ayant monté le tapis rouge du festival de Cannes avec le collectif 50/50, en compagnie d’Agnès Varda et Cate Blanchett pour revendiquer l’égalité salariale, l’équité, la parité, la diversité dans l’industrie du cinéma français et européen.

©️photo : Marcello Nlele - Presscrea

JURY COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

JURY COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES

JURY JEUNESSE