Alain Raoust

Alain Raoust se consacre au cinéma expérimental avec des films distribués par La Paris-Film-Coop, Light Cones et le collectif Molokino. De cette pratique, et de la rencontre avec Philippe Garrel résulteront des courts métrages : L’hiver encore en 1989 et La fosse commune en 1990 ; ainsi qu’un long métrage Attendre l’hiver en 1992. En 1994, il réalise le court métrage Muette, est la girouette puis le moyen métrage La Vie sauve en 1997 qui obtient le Grand Prix du festival Côté Court de Pantin. Suivra La Cage en 2002, en compétition officielle au Festival de Locarno, avec Caroline Ducey.
L’été indien, qu’il réalise en 2007 doit son souffle romanesque aux livres de Russel Banks et à la collaboration d’Olivier Adam au scénario. Depuis 2003, Alain Raoust enseigne la réalisation en animant un atelier à l’Université Paris 8.

Film présenté lors du festival :


FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

2019 Rêves de jeunesse
2007 L’été indien
2002 La cage
1997 La vie sauve (cm)
1994 Muette, est la girouette (cm)
1992 Attendre l’hiver