Bani Khoshnoudi

Réalisatrice, plasticienne et auteur, Bani Khoshnoudi est née à Téhéran en 1977. Deux ans plus tard, une révolution frappe le pays et elle est obligée de fuir avec ses parents aux États-Unis. Elle aborde souvent les thèmes de la révolution, de la modernité et son impact sur les mémoires, l’exil et l’immigration. Après ses études à l’Université d’Austin au Texas, elle s’installe en France en 1999, où elle vit pendant dix ans. En 2004, elle réalise un court métrage Transit (Grand prix au Festival Premiers Plans d’Angers) et en 2008, elle réalise un film documentaire, A People in the shadow. Son premier film de fiction, Ziba est sélectionné à la résidence du festival de Cannes pour la Cinéfondation de 2009. En 2014, Bani réalise The Silent majority speaks, une fresque politique retraçant environ 100 ans de révolte politique en Iran. En 2016, elle produit un moyen métrage expérimental Transit : our trace, our ruin, combiné avec des performances de danse et une exposition au Centre Pompidou de Paris. Depuis 2009, Bani vit à Mexico au Mexique où elle a tourné son premier long métrage de fiction : Luciernagas.

Film présenté lors du festival :


FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

2019 Luciernagas
2016 Transit : our trace, our ruin
2014 The Silent majority speaks
2009 Ziba
2008 A People in the shadow
2004 Transit (cm)