Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec

Zabou Breitman fait ses débuts au cinéma dans les années 80 et travaille avec des cinéastes comme Diane Kurys, Coline Serreau ou encore le tandem Jaoui / Bacri. En 2001, elle signe son premier long métrage, Se souvenir des belles choses, récompensé par 3 Césars. Suivront L’homme de sa vie et Je l’aimais. En 2017, elle co-écrit et réalise la série Paris Etc pour Canal+. Parallèlement, elle mène une carrière de metteuse en scène de théâtre : L’hiver sous la table (Molière du Metteur en Scène 2003), Des Gens de Raymond Depardon ou Logiquimperturbabledufou qui se joue actuellement au théâtre du Rond-Point.

Eléa Gobbé-Mévellec réalise deux premiers courts métrages, Madame et Escale sélectionnés au festival d’Annecy. Elle intervient également en tant qu’animatrice sur des courts métrages comme Bang Bang ! de Julien Bisaro, ou Smart Monkey de Vincent Paronnaud et Nicolas Pawlowski. Elle poursuit sa carrière en tant qu’animatrice personnages pour des longs métrages tels que Ernest et Célestine, Le Chat du Rabbin, Le Jour des corneilles ou Avril et le monde truqué. Elle signe aujourd’hui sa première réalisation de long métrage.

Film présenté lors du festival :


FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

2018 Les hirondelles de Kaboul
2010 No et moi
2008 Je l’aimais
2008 Escale (cm de Eléa Gobbé-Mévellec)
2005 L’homme de sa vie
2000 Se souvenir des belles choses