Grégory Montel

Après une formation théâtrale de trois ans, Grégory Montel monte sur les planches dès 2003 et participe à des courts métrages. Ses débuts sur grand écran se font en 2007 : le comédien en herbe apparaît dans Pars vite et reviens tard. Après quelques seconds rôles, notamment dans la comédie romantique c’est véritablement, L’air de rien, en 2011, qui le révèle au grand public. Sa prestation lui vaut d’être pré-sélectionné au César du Meilleur espoir masculin.

Film présenté lors du festival :


2018 Les Chiens aboient