Romane Bohringer et Philippe Rebbot

Romane Bohringer fait ses débuts au cinéma dans Kamikaze, le film de son père, Richard Bohringer. On la retrouve au théâtre dans La Tempête de Shakespeare mise en scène par Peter Brook En 1992, son rôle dans Les Nuits fauves de Cyril Collard lui vaut le César du Meilleur Espoir Féminin. Elle est ensuite à l’affiche de L’Accompagnatrice de Claude Miller et Rimbaud Verlaine d’Agnieska Holland en 1995. Elle prête également sa voix au documentaire animalier de Luc Jacquet, La Marche de l’empereur. Philippe Rebbot co-signe et apparaît en 1998 dans la comédie On a très peu d’amis avec Mathieu Amalric. En 2006, on le retrouve dans Aurore de Nils Tavernier puis en 2012 dans Mariage à Mendoza aux côtés de Nicolas Duvauchelle. Il obtient finalement son premier grand rôle dans Le Petit locataire de Nadège Loiseau en 2016. La même année, il est à l’affiche de la comédie L’effet aquatique de Solveig Anspach, présenté à Cabourg. Romane Bohringer et Philippe Rebbot signent ensemble leur première co-réalisation avec L’amour flou en 2018.

Film présenté lors du festival :


2019 L’amour flou