BERTRAND MANDICO

Créateur d’univers crépusculaires, Bertrand Mandico travaille sur la matière cinématographique et narrative en revisitant les genres. Il écrit et réalise de nombreux courts et moyens métrages sélectionnés (et primés pour certains) dans grand nombre de festivals, dont Boro in the box, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs. Les recherches de Bertrand Mandico sont polymorphes (textes, photos, dessins, assemblages), certains de ses films tels que Living Still Life sont exposés dans des centres d’art. Il travaille également sur un projet de 21 films en 21 ans avec Elina Löwensohn, réflexion sur les états corporels de l’actrice et la fiction.
Bertrand Mandico est en cours de montage du court métrage The Return of Tragedy et vient de présenter le moyen métrage Ultra Pulpe à la Semaine de la Critique. Parallèlement, il travaille sur plusieurs projets de longs métrages et une série.

Film présenté lors du festival :


FILMOGRAPHIE sélective
2018 Ultra Pulpe (cm)
2018 Les Garçons sauvages
2014 Notre dame des hormones (cm)
2012 Living Still Life (cm)
2011 Boro in the Box (cm)