Michel Hazanavicius

Après des débuts sur le petit écran aux côtés de la troupe comique des Nuls, Michel Hazanavicius réalise pour Canal+ ses premiers films de détournement dont La Classe américaine. Après un premier long métrage Mes amis en 1999, il coproduit et co-écrit un documentaire sur le génocide rwandais Tuez les tous ! en 2005. Sa carrière franchit un cap lorsqu’il réalise le film d’espionnage décalé OSS 117, Le Caire nid d’espions, porté par Jean Dujardin et Bérénice Bejo, sa compagne. Il retrouve Dujardin trois ans plus tard pour OSS 117 : Rio ne répond plus.
C’est à nouveau avec Jean Dujardin et Bérénice Bejo que le réalisateur accède à la notoriété internationale grâce à The Artist, présenté au Festival de Cannes en 2011. Cet ambitieux film muet en noir et blanc suit la trajectoire de George Valentin, acteur du cinéma muet du Hollywood des années 20, évincé à l’arrivée des films parlants. Ce film est récompensé dans le monde entier, notamment par 5 Oscars. Il change ensuite de registre avec The Search, un drame qui met en scène quatre destins durant la seconde guerre de Tchétchénie. Bien qu’à nouveau sélectionné au Festival de Cannes, le film ne rencontre pas le succès escompté. En 2017, son film Le Redoutable est présenté en compétition officielle à Cannes.

Film présenté lors du festival :

Le Redoutable

FILMOGRAPHIE
2017 Le Redoutable
2014 The Search
2012 Les Infidèles (sketch La Bonne conscience)
2011 The Artist
2009 OSS 117 : Rio ne répond plus
2006 OSS 117 : Le Caire, nid d’espions
1999 Mes amis