Bertrand Bonello

Musicien de formation, Bertrand Bonello décide de se consacrer au cinéma et réalise plusieurs courts métrages dont Qui je suis en 2006 d’après Pier Paolo Pasolini.
Son premier long métrage Quelque chose d’organique est présenté en section Panorama du festival de Berlin en 1998. Il réalise ensuite Le Pornographe en 2001 avec Jean-Pierre Léaud, puis Tiresia, présenté en compétition à Cannes en 2003. Après un passage à la Quinzaine des réalisateurs en 2008 pour le film De la guerre, Bertrand Bonello retrouve les honneurs de la compétition cannoise en 2011 où il présente L’Apollonide : souvenir de la maison close, chronique de la vie d’une maison close à la fin du XIXe siècle. Son film suivant Saint Laurent, biopic consacré au grand couturier français, lui vaut un succès public et de nombreuses nominations aux César. Il revient en 2016 avec Nocturama présenté en compétition du Festival de San Sebastian.

Film présenté lors du festival :

Nocturama

FILMOGRAPHIE
2016 Nocturama
2014 Saint Laurent
2012 Ingrid Caven, musique et voix
2011 L’Apollonide – souvenirs de la maison close
2008 De la guerre
2005 Cindy, The doll is mine
2003 Tiresia
2001 Le Pornographe
1998 Quelque chose d’organique