Aure Atika

Actrice, réalisatrice

Élève en classe libre au Cours Florent, Aure Atika est révélée au grand public pour son rôle dans le film La Vérité si je mens de Thomas Gilou sorti en 1996. Elle tourne ensuite sous la direction d’Eric Rochant pour Vive la République (1997) puis d’Abdellatif Kechiche pour La Faute à Voltaire (1999). Elle alterne les films dramatiques comme De Battre mon cœur s’est arrêté de Jacques Audiard en 2005 avec les comédies à succès telles que Comme t’y es belle de Lisa Azuelos ou OSS 117 : Le Caire, nid d’espions de Michel Hazanavicius sortis en 2006. Elle réalise son second court métrage en 2007 intitulé De l’amour qui obtient le prix d’interprétation pour Jonathan Zaccaï au Festival de Cabourg. En 2009, Aure Atika est nommée au César du Meilleur Second Rôle Féminin pour son rôle dans Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé. On la retrouve ensuite dans les films de Ken Scott, Marc Fitoussi, Julie Delpy ou encore Sylvie Testud.

Après avoir tourné sous la direction de Susanne Bier dans la mini-série à succès anglo-américaine The Night Manager, elle sera prochainement à l’affiche du premier film de Karim Moussaoui En attendant les hirondelles sélectionné au dernier Festival de Cannes. Elle publie en 2017 son premier roman intitulé Mon ciel et ma terre aux éditions Fayard.

JURY COMPÉTITION LONGS MÉTRAGES

JURY COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES

JURY JEUNESSE